Le savoir-rire en Chine

Hans Steinmüller, « Le savoir-rire en Chine », Terrain, rires – Rires (septembre 2013), [En ligne], mis en ligne le 04 septembre 2013. URL : http://terrain.revues.org/15157. Consulté le 04 septembre 2013.

En Chine, le bon usage du sourire et du rire fait l’objet de manuels détaillés, de conférences et de cours, qui recommandent expressément de toujours prendre en compte la situation sociale où se produit le rire, son apprentissage ne pouvant se faire hors contexte. Le rire et le sourire créent des « communautés de connivence », que caractérise une compréhension implicite partagée de l’« incongruité » de certaines formes ou discours sociaux. J’aborde en particulier l’« incongruité » qui existe entre les codes officiels et les codes locaux, arguant qu’ils renvoient à des usages distincts et à des rires ou à des sourires différents. Le bon usage, l’arrière-plan historique et la situation sociale apportent des indices contextuels sur la signification du rire. Des ambiguïtés subsistent toujours mais, en se livrant dans l’action à une interprétation pragmatique, un acteur social compétent assure la continuité de la communication. Si cela vaut pour le langage en général, le rire, lui, accentue les ambiguïtés, et c’est cette particularité qui lui confère toute son efficacité sociale.

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

1 réponse

  1. Flickr : des photos sur le rire giggling babies
    Une expo organisée par bunnyfrogs http://www.flickr.com/photos/bunnyfrogs/galleries/72157622913458125/#photo_1350547711

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *