L’ordinaire et l’exceptionnel : rencontre avec Bahai et Françoise Ged

EPSON scanner image

Photos de Bahai. Tous droits réservés.

Rencontre avec Bahai, photographe et Françoise Ged, architecte spécialiste de la Chine et auteur de Shanghai. L’ordinaire et l’exceptionnel paru aux éditions Buchet Chastel en 2014 dans le cadre du séminaire de Caroline Bodolec, chargée de recherche au CNRS et Jacqueline Nivard, ingénieur d’études à l’EHESS, Les digital humanities et les images pour l’histoire des techniques et le patrimoine culturel immatériel en Chine. Intégrer les outils numériques dans nos pratiques de recherche.

  • Yanghui, de son nom de peintre Bahai, est né à Shanghai. Diplômé de l’Institut national des Arts décoratifs (Université Tsinghua, Pékin), il est photographe et peintre.
  • Françoise Ged est responsable de l’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Françoise Ged utilise les photos comme données de ses recherches et a travaillé en collaboration étroite avec Bahai.

Prendre des photos pour un architecte, c’est comme un carnet de notes, un carnet à dessin, un réservoir d’images. Un jour où j’étais en mission à Shanghai, Bahai m’avait proposé son aide pour mon travail. Je n’avais pas bien compris en quoi cela pourrait consister mais j’avais accepté avec joie. Nous étions partis armés de nos appareils photos, à décentrement pour moi et l’objectif de 50 qu’il affectionne pour ses portraits , qui lui permet la juste distance avec ses personnages dont il recherche le piquant, avec leur assentiment légitime. Le résultat était cocace : j’avais les rues, les édifices, il avait les gens, et pourtant nous nous étions arrêtés aux mêmes endroits. (…) Françoise Ged, L’ordinaire et l’exceptionnel, p.7

Bahai a choisi quatre photos qu’il commentera lors de ce séminaire consacré à la photo, au numérique et à Shanghaï.  Ce sera l’occasion d’un dialogue avec lui et Françoise Ged sur l’usage de la photographie et sur la vie à Shanghaï à différentes périodes.

Date

Jeudi 19 juin à 14 h

Lieu

EHESS – 190-198, avenue de France salle 640– 75013 Paris

Liens


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

1 réponse

  1. RAULT LEYRAT Lucie dit :

    C’est peu dire que Françoise et BaHai font un travail exceptionnel, et leur collaboration ne peut être que constructive et innovante : ils ont l’un et l’autre une vision exceptionnelle, et pour voir et pour donner à voir -par images, portraits peints et photographiés. Être à la fois peintre et ethnologue fait aussi partie de ma démarche, alors, je les accompagne de tous mes voeux !
    Lucie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *