Alexandra David-Néel : Une aventurière au musée

L’exposition évoquera la célèbre exploratrice qui, par ses longs voyages à travers le Tibet, à partir de 1911, et les nombreux ouvrages qu’ils suscitèrent, touchant un large public, marqua l’histoire de la découverte de ce mystérieux pays et du bouddhisme tibétain par l’Occident. Très attachée depuis sa jeunesse au musée Guimet qui détermina sa vocation, elle lui légua à la fin de sa longue vie un lot de peintures (thangka), quelques masques de danses rituelles et surtout, la totalité de sa bibliothèque tibétaine. Un choix de ces ouvrages, manuscrits, cahiers, sera présenté, ainsi que l’ensemble des œuvres du legs. La Maison d’écrivain A.David-Néel de Digne participera à l’exposition par le prêt de photos prises durant les séjours d’Alexandra au Tibet, de fragments de lettres ou de manuscrits, parfois inédits, évoquant notamment son lien avec le musée Guimet. Quelques planches du dessinateur Fred Campoy, auteur d’une récente BD évoquant la riche existence de cette femme d’exception, complèteront la présentation.

Plus d’information


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *