Femmes du Guizhou

La pâte à papier est frappée afin de l’homogénéiser. L’eau utilisée est dans seau en plastique et non plus dans un bac en bois, Dimen (Guizhou). Crédit photographique : Jacqueline Nivard Licence Creative Commons

Chantier de construction dans un village. Une femme tient la truelle. Dimen (Guizhou). Crédit photographique : Jacqueline Nivard Licence Creative Commons

Chantier de construction dans un village. Dimen (Guizhou). Crédit photographique : Françoise Ged Licence Creative Commons

Cette femme tisse sur un métier traditionnel. Elle-même porte un vêtement de prêt-à-porter, Dimen (Guizhou). Crédit photgraphique : Pascale Delpech Licence Creative Commons.

Teinture des vêtements dans la cuve en plastique remplie de teinture d’indigo. Elle peut se faire à froid ou à chaud . On met des manchettes pour se protéger de la pâte qui attaque vite les mains, Zhaoxing (Guizhou). Crédit photographique : Loïc Leproust Licence Creative Commons.

 


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *