Jules Itier, premières photographies de la Chine, 1844

L’exposition “Jules Itier, premières photographies de la Chine, 1844” a été présentée du 27 novembre au 22 décembre 2013 à l’Orangerie du Domaine départemental de Chamarande (91) et  pour l’occasion, complétée d’images du photographe contemporain chinois Xie Guo’an.

Personnage singulier, inspecteur des douanes et daguerréotypiste voyageur, Jules Itier fait partie des pionniers de la photographie et est mentionné dans toutes les histoires pour être le premier à avoir rapporté des photographies de la Chine.

Cette exposition à la scénographie originale, constituée de malles explicatives destinées à l’origine à l’itinérance en Chine, présente plus d’une quinzaine de daguerréotypes de Jules Itier contextualisés par d’autres documents et matériels issus des collections du musée français de la Photographie, organisateur de l’événement.

Au-delà des documents historiques, ces photographies dialoguent avec des images de la collection Albert Kahn et avec des travaux de photographes contemporains comme Patrick Bailly-Maître-Grand ou Corinne Vionnet.

L’exposition offre un éclairage unique sur la découverte de la Chine par les yeux d’un Occidental, en référence aux usages sociaux de la photographie, au centre du questionnement du musée.

Présentée au début de cette année à Wuhan, ville chinoise de dix millions d’habitants jumelée avec l’Essonne, l’exposition Itier est accompagnée, à Chamarande, d’un accrochage et d’un diaporama d’œuvres du photographe chinois Xie Guo’an sur la ville de Wuhan.

Par ses images, Xie Guo’an est considéré par les Wuhanais comme l’un de leurs meilleurs ambassadeurs. En effet, avec constance et depuis plus de trente ans, il donne à voir la vie quotidienne des habitants, leurs déplacements, leurs attitudes dans l’espace urbain.

Une grande rétrospective de l’oeuvre photographique de Xie Guo’an a été organisée en 2013 au musée des Beaux-arts de Wuhan.
L’exposition des photographies de Xie Guo’an est organisée avec le concours du musée des Beaux-arts de Wuhan, dans le cadre de l’accord de coopération décentralisée entre le Conseil général de l’Essonne et la Ville de Wuhan.

 


Après cette étape, l’exposition Itier poursuivra son périple dans le département de l’Essonne :

  • du 19 janvier au 23 février 2014, au musée français de la Photographie à Bièvres ;
  • du 5 au 29 mars 2014, au théâtre de l’Agora à Évry ;
  • du 5 au 26 octobre 2014, à la propriété Caillebotte à Yerres.

Infos pratiques

Domaine départemental de Chamarande – 38, rue du Commandant Arnoux – 91730 Chamarande – chamarande.essonne.fr/
• Ouverture de l’exposition au public : du mercredi au vendredi de 14h à 17h et les samedis et dimanches de 12h à 17h. Pour les groupes, ouverture possible de 10h à 12h, en sus des horaires ci-dessus et sur réservation.
• Entrée gratuite.
• Pour réserver : Anne-Laure Guerry – alguerry@cg91.fr ou 01 69 35 16 50 (Musée français de la Photographie).

Ouvrage disponible à la Bibliothèque du CECMC



Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.