La Chine aux Rencontres de la photographie à Arles

Martin Parr & Wassinklundgren (ed.), The Chinese Photobook 456 pages, 600 four-color images Hardcover with jacket Spring 2015

Au cours des dix dernières années, le livre de photographie a acquis un nouveau statut dans l’histoire de la photographie. Des courants critiques novateurs ont fait considérablement évoluer notre façon d’appréhender la culture de ce médium en étudiant des territoires que l’on néglige trop souvent, tels l’Amérique du Sud ou l’Afrique. Jusqu’à aujourd’hui, seuls trois livres de photographie chinois avaient intéressé les historiens, bien qu’en la matière l’exemple de la Chine soit passionnant. Cette exposition créée à Arles en co-production avec Aperture révélera pour la première fois l’étendue et la diversité de cet héritage. Divisée en six sections, chacune consacrée à une période historique, elle ravira et comblera la curiosité des amateurs de livres de photographie. Avec pour point de départ un corpus sélectionné par Martin Parr et l’équipe de photographes néerlandais WassinkLundgren, basés à Londres et à Pékin,

Plus d’information 

 

 


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.