La publication des photographies révélée: la photographie dans l’histoire des publications à la fin des Qing et pendant la période républicaine (ca. 1850-1937)

Séance commune du séminaire « Histoire culturelle de la Chine (XVe s.-XIXe s.) : livres, éditeurs et publics » de Michela Bussotti,  avec le séminaire « Images fixes et animées pour l’histoire et l’anthropologie de l’Asie orientale » animé par Caroline Bodolec et Jacqueline Nivard.

Le séminaire portera sur les usagers des photographies et leurs buts, en examinant en particulier le média et les autres méthodes grâce auxquels ils opèrent. Alors que la photographie jouait un rôle important en permettant un accès public sans précédent à de multiples objets, elle a pu opérer cela grâce à l’invention de nouveaux média – ou au réajustement d’anciens média, engendrant des nouvelles formes de relations, des pratiques publicitaires et des manières de regarder. Il est donc nécessaire d’appréhender la photographie en relation avec la culture visuelle du début du XXe siècle, notamment par l’analyse de l’expérience visuelle ayant trait à des faits sociaux et culturels (commerciaux, politiques et esthétiques).

Oliver Moore, invité par l’EFEO, est Maître de conférences à l’Université de Leyde et conservateur des collections chinoises au Musée national d’ethnologie (Volkenkunde) de Leyde. Spécialiste de l’histoire, de l’histoire de l’art et de l’histoire culturelle de la Chine, il a publié un livre sur la culture des examens sous les Tang ; son prochain ouvrage portera sur l’histoire de la photographie en Chine.

Date

Jeudi 3 décembre 2015, 9 h à 11 h

21Lieu

salle 681, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris),

Portrait d’un homme inconnu, ca. 1915. Photographie faite par la Galerie Erwo 二我軒 à Hangzhou. Extrait de Bibliothèque de Shanghai, éd., Shanghai tushuguan cang lishi yuanzhao 上海圖書館藏歷史原照 (Shanghai, 2007), tome I, page 240

 


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.