La Chine disparue de Leone Nani, missionnaire et photographe

chine-nani

Exposition aux Missions étrangères de Paris : la Chine disparue de Leone Nani, missionnaire et photographe .

Lieu

Missions étrangères de Paris, 128, rue du Bac,75007 Paris

Dates

Du 28 octobre 2015 au 02 janvier 2016

 

Leone Nani (1880-1935) est originaire d’une vallée de la région de Bergame, au nord-est de Milan. Il a vécu en Chine de 1903 à 1914 et son œuvre photographique – témoignant d’une activité assez intense – tient entre ces deux dates. L’Institut pontifical des Missions Etrangères (PIME) conserve à Milan …nani

… plus de six cents photos sur plaques de verre réalisées par Nani pendant son séjour chinois.

Ce corpus consistant a été redécouvert et étudié assez récemment, et une première exposition à Milan, au Palazzo Reale, en 2003-2004, a fait connaître Nani au grand public. Mais Leone Nani n’était pas photographe : il a été missionnaire. On ne sait pas grand chose de lui avant son départ et après son retour en Italie. Et comme on n’a retrouvé de lui que très peu d’écrits, Nani, à nos yeux, n’aura « existé » qu’en Chine et c’est, avec l’énigme d’un homme, une œuvre « muette » et consistante qui nous reste.

Plus d’information


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.