Femmes du Guizhou

La pâte à papier est frappée afin de l’homogénéiser. L’eau utilisée est dans seau en plastique et non plus dans un bac en bois, Dimen (Guizhou). Crédit photographique : Jacqueline Nivard Licence Creative Commons

Chantier de construction dans un village. Une femme tient la truelle. Dimen (Guizhou). Crédit photographique : Jacqueline Nivard Licence Creative Commons

Chantier de construction dans un village. Dimen (Guizhou). Crédit photographique : Françoise Ged Licence Creative Commons

Cette femme tisse sur un métier traditionnel. Elle-même porte un vêtement de prêt-à-porter, Dimen (Guizhou). Crédit photgraphique : Pascale Delpech Licence Creative Commons.

Teinture des vêtements dans la cuve en plastique remplie de teinture d’indigo. Elle peut se faire à froid ou à chaud . On met des manchettes pour se protéger de la pâte qui attaque vite les mains, Zhaoxing (Guizhou). Crédit photographique : Loïc Leproust Licence Creative Commons.

 


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search