«Pollution et développement» de Lu Guang

Premier choc Lu Guang et la pollution en Chine : images brutales et irréelles. On sent la fumée âcre, on touche les hydrocarbures avec le regard. Guang réussit à photographier l’air vicié que l’on respire dans cette Chine du XXI ème siècle.

29ème Visa pour l’image, du 2 au 17 septembre, à Perpignan.
Site web de Lu Gang


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search