«Pollution et développement» de Lu Guang

Premier choc Lu Guang et la pollution en Chine : images brutales et irréelles. On sent la fumée âcre, on touche les hydrocarbures avec le regard. Guang réussit à photographier l’air vicié que l’on respire dans cette Chine du XXI ème siècle.

29ème Visa pour l’image, du 2 au 17 septembre, à Perpignan.
Site web de Lu Gang


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search